Scinder des compétences sans une 7e réforme de l’Etat ?

Liesbeth Hosmans (NVA) monte au front

Elle explique: « Pendant les négociations gouvernementales, nous voulons mettre le confédéralisme sur la table… Si nos partenaires ne veulent pas en discuter c’est qu’ils ne veulent pas de redressement économique » 

Voilà qui est clair et net. Et prouve, s’il en était besoin,

que la 6e réforme de l’Etat n’apportera pas la pacification communautaire dont continuent à se targuer les partis traditionnalistes francophones.

Voir p9