Archives par étiquette : audit

Le monde politique doit faire ce qu’il annonce !

https://www.lecho.be/dossier/chroniquespolitiques/Evidemment-si-maintenant-il-faut-faire-ce-que-l-on-dit/9952300

Voici un exemple frappant d’une promesse coulée en forme de loi qui revient à l’envoyeur comme un boomerang.

L’intention était louable mais comme trop souvent l’effet d’annonce l’a emporté sur la volonté politique de mettre les moyens à la dispostion de celui qui doit mettre la loi en pratique.

Pour la loi chargée de coller des chiffres sur les programmes des partis (pour éviter les vaines promesses) on aurait pu espérer que le chiffrage de la mise en oeuvre eut été plus soigneux …

L’Echo 11 novembre 2017 Benoît Mathieu

 

Assurer une (parfaite) gouvernance (3)

La Communauté française montre le mauvais exemple

La Cour des Comptes n’a plus reçu de compte d’exécution du budget depuis 2008, d’état des variations du patrimoine depuis 2001 et jamais le compte de trésorerie ! Pourquoi ne pas transmettre ces documents ?

Tout en veillant à concocter lois et règlements nouveaux, ne faudrait-il pas à tout le moins, tant à l’égard des citoyens que de l’administration, appliquer systématiquement ce qui existe, en contrôler l’ application et corriger les dérives rapidement…

Les légèretés comptables de la CommunautéLa pageweb ne s’affiche pas correctement car le javascript est inactive.Activez le javascript sur votre système de navigation.Si nécessaire, consultez la fonction ‘aide’ de votre système de navigation. Les observations de la Cour des comptes transmises au Parlement de la Communauté française confirment de profondes lacunes comptables.

Embedly Powered

via Lecho

Assurer une parfaite gouvernance (2)

SERVICES PUBLICS ou MINISTERES ?

A la lecture de l’article ci-dessous il semble que les Présidents des Services Publics Fédéraux, appelés autrefois Ministères, « sont plus soucieux de leur propre carrière, avec les jeux de pouvoir, plutôt qu’au nécessaire service rendu au public ».

Peut-être faudra-t-il en revenir à l’ancienne appellation, si le service ne passe pas ?

Plus sérieusement, il serait irresponsable de tolérer que ces audits acceptés depuis si longtemps dans le privé ne soient pas appliqués dans le service public. Comme il est irresponsable d’y approuver des budgets 2014 basés sur le budget 2013, ce qui est généralement le cas, plutôt que sur une estimation de la réalité 2013, .

Impossible d’auditer l’administration fédérale?‘Les présidents des services publics fédéraux ne veulent pas qu’on regarde dans leurs affaires’: Michel De Samblanx, le président du comité d’audit de l’administration fédérale, démissionne, déçu que son travail de contrôle indépendant ne puisse être mené à bien.

Embedly Powered

via Lecho