Archives par étiquette : cotisations sociales

L’UBER-ECONOMIE: IMPACT FAVORABLE SUR L’EMPLOI ET LES RECETTES FISCALES ?

MISE A JOUR:

Et maintenant l’impact défavorable d’AIRBNB sur le marché de la location !

Le nombre de Belges qui proposent un logement en location via le site web Airbnb a doublé en moins d’un an. C’est une bonne nouvelle pour les touristes, mais une mauvaise nouvelle pour les locataires belges.

http://trends.levif.be/economie/immo/le-succes-grandissant-d-airbnb-une-bien-mauvaise-nouvelle-pour-les-locataires-belges/article-normal-413579.html?utm_source=Newsletter-01/09/2015&utm_medium=Email&utm_campaign=Newsletter-RNBTECZL’UBER-ECONOMIE:

CREATION OU SUPPRESSION D’EMPLOIS, PRIX REDUITS OU EVASION FISCALE ? 

Le numérique procure des opportunités nouvelles pour les transports, les vacances, la restauration, les petits boulots, mais bénéficieront-elles à la majorité de la population européenne ?

Certes les UBER, AIRBNB, etc …  offrent un revenu complémentaire à certains  propriétaires ou chômeurs et des réductions aux consommateurs à la recherche du prix le plus bas.

Mais ne serait-ce pas, à court ou moyen terme, aux dépens des grands équilibres économiques dont l’ensemble de notre société est tributaire… en ce compris, ces chasseurs d’un revenu complémentaire ou du meilleur prix.

A côté de l’aspect prix, il y a aussi les quelques cas des familles de 3 enfants et plus qui ne trouvent pas de chambres d’hôtel assez spacieuses, ou ceux qui préfèrent s’intégrer à la vie locale ou les périodes où l’hôtellerie affiche complet.

Cependant, si un trop grand nombre de consommateurs, ne répondant pas aux critères ci-dessus mais séduits par le buzz généré par ces entreprises, se joignaient au mouvement, le risque serait grand que :

 -les emplois traditionnels dans les transports et dans l’hôtellerie disparaissent au profit d’emplois précaires ne générant pas ou peu de cotisations sociales et/ou de TVA, créant paradoxalement plus de chômage et moins de recettes sociales et/ou fiscales ;

-la partie substantielle des frais de transports ou des locations atterrissant dans les poches de ces entreprises étrangères ne soit pas soumise à taxation en Europe.

On a vu ce qui est arrivé à l’industrie européenne du disque et du cinéma « grâce » à internet et l’utilisation abusive que beaucoup en ont fait ! 

CREER DES EMPLOIS (EN FRANCE) EST POSSIBLE !

CREER DES EMPLOIS EN WALLONIE  EST POSSIBLE  AUSSI !

Ainsi qu’en Région Bruxelloise …EN DIMINUANT LES COTISATIONS SOCIALES

A la lecture dans le Figaro du 16 mars (p26) de l’article de Yann Le Galès consacré à la France, je n’ai pu m’empêcher de substituer « Wallonie », « Bruxelles » à chaque fois qu’il mentionnait « France ». Comme en France en effet, en Wallonie et en Région Bruxelloise:

-le phénomène  du chômage de masse concerne exclusivement les travailleurs peu qualifiés

-les actifs qui ont fait des études (supérieures) font face à un taux de chômage qui a été peu affecté par la crise 

-l’industrie recule, les services se développent

-il est possible de créer des (centaines de milliers) d’emplois peu qualifiés  dans les services et des secteurs comme la santé , le commerce et  la restauration EN DIMINUANT LES COTISATIONS SOCIALES (SUR LES BAS SALAIRES)  !

 

Remplacer les charges sur le travail par de la TVA

L’Itinera Institute et les FDF partagent la même idée

« Opérer un glissement progressif de la fiscalité sur le travail vers la fiscalité sur la consommation » figure en effet en N°3 des propositions du programme socio-économique FDF

De plus,  l’Itinera Institute se montre soucieux de l’équité tout comme les FDF qui proposent en N°4: « Compenser l’impact de ce glissement sur le pouvoir d’achat des ménages à faibles revenus par des aides directes ciblées ».

FDF: Un programme socio-économique up-to-date, parfait reflet de son libéralisme social !

Remplacer les charges sur le travail par de la TVAItinera Institute suggère d’alléger la pression fiscale sur le travail par une hausse de la TVA de 2%, le tout dans un cadre budgétaire neutre.

Embedly Powered

via Lecho
Lien

Accorder un ballon d’oxygène à l’HORECA!

Comme nous l’ont déclaré les nombreux professionnels de l’HORECA que nous FDF avons rencontrés en Brabant Wallon dans le courant du mois de novembre, il est grand temps que les autorités leur accorde un ballon d’oxygène pour maintenir d’abord et, une fois la confiance rétablie, développer un emploi qui a le double mérite d’être non-délocalisable et accessible au plus grand nombre !

Et si nos chefs étoilés se mettaient en grève…Olivier Mouton C’est une révolution annoncée depuis 2009 qui met l’Horeca sans dessus-dessous et qui inquiète vivement les chefs étoilés du pays. D’ici la fin 2015, les restaurants devront obligatoirement être dotés d’une caisse enregistreuse électronique dite « intelligente » ou « caisse noire ». Objectif? Lutter contre la fraude et l’argent noir qui prolifèrent dans le secteur.

Embedly Powered

via Levif