Archives par étiquette : gouvernance

Le monde politique doit faire ce qu’il annonce !

https://www.lecho.be/dossier/chroniquespolitiques/Evidemment-si-maintenant-il-faut-faire-ce-que-l-on-dit/9952300

Voici un exemple frappant d’une promesse coulée en forme de loi qui revient à l’envoyeur comme un boomerang.

L’intention était louable mais comme trop souvent l’effet d’annonce l’a emporté sur la volonté politique de mettre les moyens à la dispostion de celui qui doit mettre la loi en pratique.

Pour la loi chargée de coller des chiffres sur les programmes des partis (pour éviter les vaines promesses) on aurait pu espérer que le chiffrage de la mise en oeuvre eut été plus soigneux …

L’Echo 11 novembre 2017 Benoît Mathieu

 

Un parfait exemple de clanisme

 

Comment PS et CdH osent-ils monopoliser à eux deux 90% du top alors qu’ils représentent moins de 50% des sièges francophones à la Chambre et à la Fédération Wallonie-Bruxelles ?

A l’évidence, ce sont deux grands spécialistes de la protection des minorités, comme ils l’ont aussi démontré, au contraire des FDF,  avec l’adoption de la 6e réforme de l’état. 

2000 mandataires publics en Wallonie: 70 intéressés par la gouvernance !

Les mandataires des Intercommunales, sociétés de logement et organismes d’intérêt public renoncent à se former

La quantité plutôt que la qualité ? Alors que beaucoup dénoncent la pléthore d’intercommunales et autres organismes d’intérêt public en Wallonie,  L’Echo du 22 mars 2014 (page 12 § Absentéisme massif) révèle que 96,5% de leurs mandataires n’ont pas jugé utile de participer au séminaire sur la gouvernance organisé pour eux par Price Waterhouse. Il devient de plus en plus évident qu’il faut donner le 25 mai aux FDF,  dont le sens de la bonne gouvernance n’est plus à démontrer, l’opportunité de mettre en place un des points-clés de leur programme Wallon:

Proposition n° 117:

  • Rationaliser le secteur des intercommunales de telle manière que la Wallonie compte par province et par secteur d’activité, un seul opérateur public.
  • Procéder à la rationalisation des opérateurs économiques (cfr supra) :
    • un seul invest par province
    • une seule filiale de la SRIW par province

 

Journal en LigneComment consulter le journal numérique? Comment utiliser le journal en pdf ? Le nouveau journal en pdf rend la consultation du journal en ligne plus aisée: Dans le coin supérieur droit sur lecho.be, cliquez sur l’icône du journal. Ceci vous permet d’accéder à la version pdf du journal.

Embedly Powered

via Lecho

Exiger la rigueur

Dette Wallonne = 11 milliards !

La Cour des Comptes confirme:  la dette wallonne dépasse les 11 milliards, près du double de ce que maintient le Ministre responsable !

Et la Cour d’ajouter : « les bilan et compte de patrimoine repris dans les comptes généraux établis par la Région ne répondent actuellement pas aux principes comptables de régularité, de sincérité et d’image fidèle ».

Ceci explique peut-être cela…

La Cour des comptes confirme sa méthodologie et les 11 milliards de dette wallonneLe premier président de la Cour des comptes, Philippe Roland, a défendu mardi la méthodologie utilisée par son institution pour chiffrer le montant total de la dette wallonne – estimé à 11,237 milliards d’euros – qui avait « surpris » le ministre du Budget, André Antoine, quand il avait été révélé fin décembre par une fuite dans la presse.

Embedly Powered

via Levif

Assurer une (parfaite) gouvernance (3)

La Communauté française montre le mauvais exemple

La Cour des Comptes n’a plus reçu de compte d’exécution du budget depuis 2008, d’état des variations du patrimoine depuis 2001 et jamais le compte de trésorerie ! Pourquoi ne pas transmettre ces documents ?

Tout en veillant à concocter lois et règlements nouveaux, ne faudrait-il pas à tout le moins, tant à l’égard des citoyens que de l’administration, appliquer systématiquement ce qui existe, en contrôler l’ application et corriger les dérives rapidement…

Les légèretés comptables de la CommunautéLa pageweb ne s’affiche pas correctement car le javascript est inactive.Activez le javascript sur votre système de navigation.Si nécessaire, consultez la fonction ‘aide’ de votre système de navigation. Les observations de la Cour des comptes transmises au Parlement de la Communauté française confirment de profondes lacunes comptables.

Embedly Powered

via Lecho

Assurer une parfaite gouvernance (2)

SERVICES PUBLICS ou MINISTERES ?

A la lecture de l’article ci-dessous il semble que les Présidents des Services Publics Fédéraux, appelés autrefois Ministères, « sont plus soucieux de leur propre carrière, avec les jeux de pouvoir, plutôt qu’au nécessaire service rendu au public ».

Peut-être faudra-t-il en revenir à l’ancienne appellation, si le service ne passe pas ?

Plus sérieusement, il serait irresponsable de tolérer que ces audits acceptés depuis si longtemps dans le privé ne soient pas appliqués dans le service public. Comme il est irresponsable d’y approuver des budgets 2014 basés sur le budget 2013, ce qui est généralement le cas, plutôt que sur une estimation de la réalité 2013, .

Impossible d’auditer l’administration fédérale?‘Les présidents des services publics fédéraux ne veulent pas qu’on regarde dans leurs affaires’: Michel De Samblanx, le président du comité d’audit de l’administration fédérale, démissionne, déçu que son travail de contrôle indépendant ne puisse être mené à bien.

Embedly Powered

via Lecho